Natural Language Processing (NLP) : pourquoi les chatbots en ont besoin

(askR.ai a décidé vous traduire cet excellent article de Casey Philips en anglais.)

Qu’est ce que le Natural Language processing (NLP) ou Traitement Automatique Langage Naturel ?

D’après Wikipédia, “le Traitement du Langage Naturel, plus connu sous le terme anglais Natural Language Processing ou NLP, est un domaine de l’informatique et de l’intelligence artificielle qui concerne le traitement des hommes / machines via le langage (naturel) humain. Il concerne tout particulièrement la manière de programmer les ordinateurs afin qu’ils soient capables de traiter de manière fructueuse de gros volumes de données de langage naturel.”

Autrement dit, le Natural Language Processing (NLP), c’est la manière dont la technologie va interpréter le langage humain et s’appuyer sur cette interprétation pour agir. Le NLP permets à des technologie comme Alexa d’Amazon et autres agents conversationnels de comprendre ce que vous dites et d’y réagir. Sans le NLP, les intelligences artificielles reposant sur les informations données par le langage humain seraient plutôt inutiles...

 Sans le Natural Language Processing (NLP), Alexa, ou Siri seraient incapable de répondre correctement à vos ordres vocaux.

Sans le Natural Language Processing (NLP), Alexa, ou Siri seraient incapable de répondre correctement à vos ordres vocaux.

Pourquoi les chatbots ont-ils besoin du Natural Language Processing (NLP) ?

Comme dans l’exemple d’Alexa, les chatbots n'apporteraient que très peu, voir pas du tout,  de valeur ajoutée sans le Natural Language Processing (NLP). Le NLP est ce qui permet aux chatbots de comprendre vos messages et d’y répondre correctement. Lorsque vous envoyez un message avec “Bonjour”, c’est le NLP qui fait savoir au chatbot que vous avez envoyé une salutation d’usage, ce qui doit en retour activer les capacités d’intelligence artificielle du chatbot pour trouver une réponse appropriée. Dans l’exemple évoqué, le chatbot devrait probablement répondre par une salutation similaire.

 
 Voici à quoi ressemble un chatbot sans Natural Language Processing (NLP). 

Voici à quoi ressemble un chatbot sans Natural Language Processing (NLP). 

 

Sans le Natural Language Processing (NLP), un ne peut pas faire une vraiee différence entre les réponses  “Bonjour” et “Au revoir”. pour un chatbot sans NLP, “bonjour” et “aurevoir” ne seront rien d’autres que des informations de type textuelles apportées par l’utilisateur. Le Natural Language Processing (NLP) aide à fournir un contexte et une signification aux informations textuelles des utilisateurs, afin que l’AI trouve la meilleure réponse.

Le Natural Language Processing (NLP) peut surmonter les différentes barrières de la langue. Le même genre de problèmes qui minent nos communications textuelles quotidiennes avec d’autres humains, peuvent, et vont, très probablement, impacter nos interactions avec les chatbots. Ces problémariques comprennent par exemple l’orthographe, les erreurs grammaticales et le mauvais usage de la langue en général. Les capacités avancées du Natural Language Processing (NLP) peuvent identifier ces erreurs d’orthographe de grammaire et permettent au chatbot d'interpréter l’intention du message malgré les erreurs.

 
 Exemple de l’un des chatbots de Relay utilisant le Natural Language Processing (NLP) pour surmonter les erreurs grammaticales d’un usager.

Exemple de l’un des chatbots de Relay utilisant le Natural Language Processing (NLP) pour surmonter les erreurs grammaticales d’un usager.

 

Les capacités avancées du Natural Language Processing (NLP) peuvent même comprendre l’intention de vos messages, comme par exemple savoir si vous êtes en train de formuler une question ou une affirmation. Bien que cette distinction semble sans intérêt, elle peut en réalité avoir un impact conséquent sur les capacités du chatbot à mener une conversation couronnée de succès avec un utilisateur.

Concernant les chatbots, l’un des challenges les plus significatifs est le fait que les utilisateurs dispose d’une palette vierge quant à ce qu’ils peuvent dire aux bots. Bien que vous puissiez essayer de prévoir ce que l’ utilisateur dira ou ne dira pas, il y a forcément des conversations en devenir que vous n’auriez jamais imaginées et ce même dans vos rêves les plus fous !

Même si le Natural Language Processing (NLP) ne peut evidemment pas opérer de miracle et assurer une réponse totalement appropriée à chaque message, il est suffisamment puissant pour être le facteur décisif de la réussite - ou de l’échec- d’un chatbot.

Il ne faut donc pas sous estimer cet aspect déterminant dans la construction d’un chatbot !

askR.ai l'a bien compris : ce nouveau chatbot (cf cet article sur les chatbots ancienne et nouvelle generation), repose complètement sur le NLP et non sur des scenarii de dialogues prévus à l'avance. Il peut donc comprendre l'intention de l'utilisateur et fournir une réponse de forme différente à partir des données mises à sa disposition: chiffre, graphique, tableau...